Repères pour l’EPS : le bateau ivre (extrait de la lettre info du SNEP-FSU 32 du 2 mai 2021

A quelle fête clandestine Blanquer et son équipe ministérielle ont-ils participé pour piloter ainsi l’Education Nationale ?! Quels produits illicites y ont-ils consommé ?

Comment expliquer autrement que par l’ivresse, l’enchaînement sinueux et chaotique de ces dernières décisions qui nous concernent !

  • 23 avril au matin : JM Blanquer déclare sur Franceinfo que les gymnases peuvent être utilisés.
  • 23 avril après-midi : « Repères pour l’organisation de l’Éducation Physique et Sportive en situation de Covid-19 – avril 2021 » contredit JM Blanquer et interdit l’utilisation des installations sportives couvertes.
  • 29 avril : E. Macron indique la « reprise des activités sportives dans les lieux couverts et de plein air avec protocoles adaptés » pour le 19 mai, en opposition avec JM Blanquer et le protocole.
  • 01 mai : la FAQ vient contredire les déclarations précédentes :
    • Les cours d’EPS sont organisés dans le respect des gestes barrières. A compter du lundi 3 mai, la pratique en intérieur est de nouveau autorisée sur l’ensemble du territoire.
    • Les gymnases des collectivités territoriales peuvent être utilisés pour la pratique des activités physiques et sportives sur le temps scolaire y compris pour l’UNSS.

Le texte, mis à jour le 01 mai, « Repères pour l’organisation de l’Éducation Physique et Sportive en situation de Covid-19 – mai 2021 » stipule :

  • Les élèves pourront utiliser les équipements sportifs extérieurs ainsi que les équipements sportifs couverts (gymnases, piscines, etc.).
  • Les activités physiques et sportives sans port du masque sont autorisées à l’extérieur et à l’intérieur des espaces clos dans le strict respect de la distanciation physique.
  • S’il est recommandé de privilégier les activités extérieures et les activités « de basse intensité » compatibles avec le port du masque dans les gymnases, l’activité physique en intérieur est de nouveau possible sans port du masque.

S’agissant des activités aquatiques, elles sont possibles et organisées dans le respect des protocoles sanitaires et de la réglementation applicable à chaque piscine (dont se déduit le nombre d’élèves dans une ligne d’eau).

  • Pour les épreuves ponctuelles des examens ou les évaluations faisant partie du contrôle en cours de formation (CCF), l’utilisation des installations sportives extérieures et intérieures est également autorisée. Ces épreuves ou évaluations sont organisées dans le strict respect de la distanciation physique de 1 mètre avec le masque ou d’au moins 2 mètres sans le masque.

Collègues, vous qui serez à jeun,

consommez dès lundi 03 mai, sans modération, ces dernières dispositions !!!!!!

(lire Organisation de l’EPS (mise à jour 01 mai 2021) dans la rubrique Fiches Repères Thématiques)

%d blogueurs aiment cette page :