REP+ : le rectorat aux abonnés absents !

Suite à notre demande d’audience au recteur en date du 18 mai, le SNEP académique a reçu une réponse de son secrétariat dès le soir même nous avisant qu’il reviendrait vers nous rapidement. De même, les IA-IPR EPS, ayant pris connaissance de notre demande d’audience, nous ont répondu par SMS qu’ils attendaient la réponse du recteur.

Nous sommes bien obligés de constater que les uns, comme les autres font peu de cas des 20 collègues qui ont reçu sans explication, avec stupeur, colère et dégoût un avis défavorable pour leur candidature en REP+.
Le 26 mai est la date limite de possibilité de modifier les vœux avant que l’algorithme ne fasse son œuvre. Nous n’aurons donc pas de réponses nous permettant de comprendre les choix opérés par le rectorat et les IA-IPR EPS.

Le SNEP-FSU exige plus que jamais le retour des CAPA afin que ce genre de décision unilatérale, sans aucun critère objectif connu, sans aucune justification donnée, ne se reproduise.
Le SNEP-FSU exige que les enseignants d’EPS soient considérés à leur juste valeur également pour enseigner en REP+.
Le SNEP-FSU condamne les manœuvres rectorales qui interdisent à nos collègues ayant enseigné en REP, ayant des avis « excellent » lors de leur Rendez-Vous de carrière, de pouvoir postuler sur les REP+ de l’académie.

Le mépris affiché du rectorat de Toulouse dure depuis trop longtemps et nous encourage plus que jamais à nous battre avec et pour TOUTES et TOUS les collègues afin qu’équité, transparence et paritarisme redeviennent la norme.

%d blogueurs aiment cette page :