Appel pour des états généraux de l’Éducation

Enseignants, pédagogues, syndicalistes et personnalités lancent un appel pour une école ambitieuse et une « culture commune » digne d’un service public d’Éducation du 21ème siècle … !

Depuis mars dernier, Jean Michel Blanquer a cherché à instrumentaliser la crise Covid pour accélérer ses orientations de casse du service public : insuffisance de moyens, soutien à l’école privée, appel à des start up pour commercialiser le soutien scolaire, délégation de la formation professionnelle aux entreprises privées (suppression des résidus de la taxe professionnelle aux dépends des lycées professionnels)

L’école unique, une et indivisible, gratuite, est menacée sur l’ensemble du territoire notamment dans ses valeurs d’égalité d’accès aux savoirs et à la culture commune au profit d’une Éducation à plusieurs vitesses … ! 

C’est ce que conteste l’appel lancé par l’Humanité en proposant que se réunissent des États Généraux de l’Éducation où les débats que l’on pourrait mener porteraient sur : à quoi sert l’école ? Comment construire l’action éducative territoriale afin qu’elle n’affaiblisse pas le service public ? Augmentation du temps scolaire et l’élévation du niveau des connaissances ? Comment garantir qu’une formation commune débouche sur une qualification égale ? Etc…

Ce texte pose les jalons de cette problématique et impulse la nécessité de cette initiative. Bonne lecture !

JP Poitou

%d blogueurs aiment cette page :