100 km pour l’EPS

Ni la pluie, ni le vent, ni le froid annoncés ne sont parvenus à faire abandonner l’idée des militants du SNEP académique de relier à vélo la préfecture de Foix au siège de France 3 Toulouse afin d’attirer l’attention des médias sur la pratique physique de notre jeunesse dans le cadre de la « Semaine de l’EPS ».

Ni la pluie, ni le vent, ni le froid de ce samedi 12 décembre ne sont parvenus à faire reculer la cinquantaine de collègues, dont 30 cyclistes, ainsi que certains de leurs proches.

Cette opération, même si elle aurait mérité d’être suivie et soutenue par plus d’enseignants d’EPS, a atteint plus que son objectif sportif.

D’une part, la couverture médiatique a été réalisée. France 3 Occitanie, France Bleu ou encore La Dépêche, pour ne citer qu’eux, ont publié des articles sur leur site Web reprenant nos revendications, même si parfois on a pu relever quelques « coquilles ».

Ensuite la satisfaction d’avoir vu participer à cette action des représentants de 7 départements, sur les 8 de l’académie. Faut-il vraiment que ces collègues aient l’EPS au cœur pour venir s’engager dans ce type d’action, parfois de très de loin, dans des conditions climatiques déplorables et de surcroit un samedi.

Mais surtout, quel bonheur pour toutes celles et tous ceux qui, sur la totalité de l’étape ou seulement une partie, se sont vus, se sont retrouvés, ont partagé ces moments d’effort, de solidarité, d’entre-aide, de joie. « Mouiller le maillot » individuellement et collectivement, pour une noble cause, demeurera un moment fort de l’action revendicative syndicale de notre académie.

Le SNEP-FSU reste bien le seul syndicat à pouvoir organiser ce type d’événement pour la défense de notre discipline, pour revendiquer davantage de moyens au service de notre jeunesse en termes de volume horaire de pratique, d’installations, d’encadrement.

Que dire de plus si ce n’est : MERCI à toutes celles et tous ceux qui ont participé à cette formidable aventure menée dans le cadre de la semaine de l’EPS, MERCI aux cyclistes qui ont bravé pluie et vent pour prouver qu’’il est essentiel de développer la pratique physique des jeunes de notre pays, MERCI à leurs proches, parents et amis qui sont venus soutenir notre action, MERCI aux accompagnateurs présents tout au long de l’étape toujours prêts à venir en aide, MERCI à Géraldine et Pascal pour avoir ouvert leur maison et nous avoir offert un moment de chaleur lors de cette journée froide et humide, MERCI à celles et ceux qui nous ont rejoints devant France 3 ou qui, ne pouvant venir, nous ont adressé un message d’encouragement.

Pour finir, un petit diaporama illustrant ce formidable périple.

%d blogueurs aiment cette page :