Votation citoyenne

Le bureau académique du SNEP FSU du 14 février avait voté à l’unanimité la mise en mouvement de la FSU par le prisme d’une action/votation sur les effectifs de classe le mercredi 20 février en fin de journée.

Il nous fallait, sur le thème des effectifs par classe, faire voter la population pour la sensibiliser au problème.

L’objectif étant de mobiliser tous les acteurs de l’Ecole (primaire à l’université) en essayant de fédérer tout ce petit monde autour d’une seule question : les effectifs. Les mécontentements sont nombreux et multifactoriels, mais ce qui nous réunis toutes et tous, ce sont les conditions de travail et les salaires… Un référendum sur nos salaires, pas certains… Donc on a posé la question aux citoyens de la baisse du nombre d’élèves par classe !

Il a fallu d’abord nous convaincre nous-mêmes, puis nos collègues, puis nos partenaires (FSU), puis d’autres (forces syndicales, FCPE, chaîne des bahuts, SR, etc…). Nous avons arrosé mais le laps de temps étant très court, beaucoup ont décliné et certains départements n’ont pas pu s’organiser. La petite déception reste le peu de présence des collègues qui sont les premiers à dire que c’est une super idée… Mais pour autant, ils ont toujours mieux à faire… Ce sont donc les membres de bureaux et les plus militants qui sont venus…

Néanmoins, nous sommes très fiers d’avoir pu réaliser cette action fédérale dans 3 départements MERCREDI 20 mars entre 17h30 et 19h00 :

Dans le Tarn, à Albi, place du Vigan : une vingtaine de collègues dont 5 profs d’EPS et 110 votes pour une baisse des effectifs dans les écoles, collèges, lycées. Dans l’ensemble, les personnes rencontrées sont très sensibles à la question des effectifs par classe. Il est heureux de constater que les questions sur l’Education ne laissent pas indifférent !
Dans le Tarn et Garonne, devant la préfecture : une trentaine de collègues et 65 votes. Votation citoyenne sur les effectifs et les fermetures de classes dans le 82
et informations sur la réforme du lycée. Prochain mercredi de l’école à Caussade le 13 mars 17 h 30 19 h place de la mairie et ainsi de suite dans le département pour les prochains mercredis
En Haute Garonne, près du Capitole : une quinzaine de collègues et près de 300 votes

En peu de temps, cette action symbolique a permis de sensibiliser 500 personnes, de nous montrer autrement que grévistes et fainéants et surtout d’aller au contact des gens… Pour le SNES, c’était une « initiation »… Ils et elles ont apprécié et sont « ready to go ».

Nous pensons remettre cela dès la rentrée (le 13 mars)

Le SNEP académique souhaite que cette action simple et fédératrice puisse se mettre en place partout en France, le même jour, dans chaque grande ville. Nos collègues nous demandent d’arrêter les grèves saute-moutons. Ils veulent des actions régulières, médiatiques à direction de l’opinion. Appelons les à venir nous rejoindre dans une action militante simple, peu couteuse et surtout au contact des gens !

Le 13 mars, tout le monde sera de retour de vacances. UNE VOTATION CITOYENNE DE 17h30 à 19h PARTOUT EN France AVEC LA FSU

Ce diaporama nécessite JavaScript.

%d blogueurs aiment cette page :