Cours le matin, sport l’après-midi !!

« Cours le matin, EPS et Sport l’après-midi »

Nouvelle appellation mais nouvelle attaque contre l’EPS !

La lecture de l’appel à projet qui circule dans tous les établissements scolaires montre, une nouvelle fois, la duplicité du ministère.

Lors d’une audience du SNEP-FSU auprès du cabinet du ministre, en présence de la DGESCO et de la DGRH, il nous a été affirmé avec conviction que l’EPS n’entrait pas du tout dans le dispositif voulu de «cours le matin, sport l’après-midi».

Or, force est de constater que la parole ministérielle n’a aucune valeur puisque l’appel à projet mêle dans un grand fourre-tout le monde associatif, le mouvement sportif, le sport scolaire et l’EPS… Cette situation est inacceptable !

Les cours d’EPS ne se confondent pas avec l’animation sportive. Ils ont des exigences de contenus, de savoirs, de compétences à construire et développer avec les élèves. L’EPS est un cours «comme les autres» et jouer de la confusion est une nouvelle attaque contre la discipline, le métier d’enseignant d’EPS et leur rôle au sein du système éducatif. Cette dévalorisation de l’EPS au travers de constructions telles que le « sport l’après-midi » qui a déjà fait preuve de son inefficacité est insupportable et met gravement en danger le positionnement disciplinaire de l’EPS dans la scolarité des élèves.

 

Le SNEP-FSU, syndicat majoritaire des enseignants d’EPS appelle l’ensemble des enseignants à refuser d’entrer dans ce jeu et à rejeter massivement l’expérimentation.

 

%d blogueurs aiment cette page :