2 novembre 2020 : une rentrée incertaine.

L’assassinat de Samuel PATY a mis en émoi notre société et notamment le monde de l’éducation.

La rentrée des vacances de Toussaint ce lundi 2 novembre ne peut ignorer cet événement tragique.

Ce mardi 27 octobre a eu lieu un échange en visioconférence entre le Recteur , son Secrétaire Général et plusieurs représentants syndicaux de la FSU, mais aussi d’autres organisations syndicales (FO et SGEN-CFDT).

A ce jour, aucune instruction précise n’a été donnée par le ministère aux recteurs si ce n’est que l’on se dirigerait vers une reprise en 3 temps :

  • 1er temps : un échange entre les personnels des établissements scolaires.
  • 2ème temps : un échange avec les élèves.
  • 3ème temps : un recueillement avec 1 minute de silence et la lecture de la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs (lettre lue lors de l’hommage à Samuel PATY à la Sorbonne).

Vous trouverez (ici) le compte rendu des échanges qui ont eu lieu après cette présentation par M. FOURAR, Recteur de notre académie.

Ce qui est clair, comme l’a souligné durant cette visioconférence Pierre PRIOURET, Secrétaire Général du SNES académique, c’est qu’une communication trop tardive de la part du ministère concernant l’organisation de cette rentrée serait mal vécue par bon nombre de personnels de l’éducation, d’autant plus si cette communication venait à se faire par voie médiatique plutôt que par celle de l’administration dont nous dépendons. Gageons que pour une fois le ministère sera à la hauteur …

%d blogueurs aiment cette page :