Grève des examens

Le SNEP-FSU académique soutient l’appel à la grève pour le 1er jour du Bac et les jours suivants. Les raisons de la colère qui pousse à prendre cette décision exceptionnelle et rarissime sont multiples :

Depuis des mois, élèves, parents d’élèves et enseignants dénoncent les réformes du lycée et du baccalauréat, de la voie professionnelle, de la loi dite de la « confiance » et l’ensemble des transformations

du système éducatif imposées par le Ministre. L’an prochain, le système éducatif français aura pris le virage libéral que beaucoup espérait sans jamais avoir osé le faire. Il est plus que tant de se mobiliser.

Le Ministre doit entendre nos revendications :

une revalorisation des rémunérations ;
le retrait des réformes des lycées et du baccalauréat ;
le retrait des projets de loi « école de la confiance » et « Fonction publique ».
Si le Ministre persistait dans son refus d’ouverture de discussions rapides, il porterait la responsabilité d’une perturbation dans le déroulement des examens.

Alors certains diront que c’est une journée de grève de plus, que nous perdrons une journée de salaire sans rien gagner, que c’est perdu d’avance… Mais nous sommes prof d’EPS et mieux que personne nous savons que pour gagner le match il faut se battre jusqu’au bout sans jamais rien lâcher. Alors…

DES LE 17 JUIN, JE SUIS GRÉVISTE ET JE NE ME REND PAS AUX EXAMENS !

%d blogueurs aiment cette page :