Intra 2017 : nouvelles règles pour l’affectation en REP+

Pour bien appréhender la « nouvelle règle » pensée par l’esprit retord du rectorat de Toulouse concernant les demandeurs en REP+, les enjeux sont les suivants:

1. En positionnant exclusivement et dans l’ordre des premiers vœux les REP+, la commune de Toulouse bonifiée et le département 31 bonifié, de nombreux collègues vont faire « grimper » ce dernier barème. Peut-on dire pour autant que le barème passera de 800 à 1100 points ? Impossible…mais plus sûrement, le barème pour tout poste dans le département du 31 va augmenter.

2. En employant cette stratégie, ce sont les plus gros barèmes sur le vœu REP+ (ancienneté de poste et de service) qui y seront affectés. Les barèmes importants rentreront sur la commune de Toulouse (s’il ne sont pas battus par les entrants classiques). Les barèmes inférieurs entreront sans doute sur le vœu tout poste dans le 31. Enfin les plus petits barèmes resteront en dehors du département du 31.

La hauteur de ces barèmes est IMPOSSIBLE à imaginer à l’heure actuelle. Mais comme nous le pensons, le barème tout poste dans le département va largement monter vu le nombre de collègues rencontrés jeudi et vendredi sur les réunions mutations

ATTENTION

Tous les collègues qui entreront sur tout poste dans le 31 ne pourront pas faire valoir de préférence avant leur vœu départemental, même si le SNEP essaiera de faire au mieux dans les commissions lorsqu’il fera les chaînes avec des vœux communes éventuellement ultérieurs. Certains arriveront forcément là où personne ne veut aller…

Certains ne rentreront pas dans le 31. Il vous faut donc envisager d’aller dans d’autres départements avec des vœux communes, tout poste ou ZR. Sans cela, vous risqueriez de partir en extension avec votre plus petit barème, c’est à dire celui des REP+ sans les 300 points. Autant dire un petit voyage dans les départements éloignés de la Haute Garonne.

%d blogueurs aiment cette page :