UNSS: élection ou contrefaçon?

L’élection des représentants des associations sportives (AS) des collèges et lycées siégeant dans les instances statutaires de l’Union Nationale du Sport Scolaire vire au simulacre.

Les règles électorales sont successivement bafouées et redéfinies par l’UNSS et par le ministère de l’Education nationale lui-même, alors qu’il les a consignées dans la note de service (NS) du 9-9-2019, dans le seul but de permettre à des listes parfois indûment constituées et/ou déposées hors délais de se présenter. Le ministère et l’UNSS ne se soucient guère de la fragilisation qu’ils portent ainsi à l’association et à son fonctionnement démocratique, notamment à la place accordée à des représentants des AS qui connaissent et participent au quotidien à son fonctionnement.

– fi de listes au nombre de candidat.es défini dans les statuts de l’association !
– fi de candidat.es impliqué.es acteurs et actrices dans leur AS !
– fi des dates de dépôt des listes et des signatures d’actes de candidature dans les délais impartis !
– fi des décisions des IA-DASEN d’invalider des listes non conformes à la NS du ministère !

Les AS, les enseignants d’EPS qui en encadrent les activités, les élèves qui y sont inscrits et s’y impliquent, les présidents d’AS qui contribuent à leur développement et les parents sont les principales victimes de cette atteinte à la représentation au sein des instances de l’UNSS qui sont, pour reprendre les termes de la NS « essentielles pour l’orientation et le développement du sport scolaire du second degré ».

Le SNEP-FSU dénonce le détournement de la note de service au profit d’intérêts d’organisations syndicales et/ou associatives. Il invite tous les électeurs à se prononcer pour des listes complètes, représentant la diversité des AS (collèges, lycées, rurales, éducation prioritaire, …) et dont la connaissance et l’implication des candidat.es dans le sport scolaire ne souffrent d’aucun doute.

%d blogueurs aiment cette page :