Pétition contre l’augmentation du contrat licence à l’UNSS

Les animateurs d’AS, associés aux élu-e-s des AS qui siégeaient à l’AG nationale de l’UNSS le 1er juin 2018 tiennent à dénoncer l’attitude du ministère de l’Education Nationale et de la direction nationale de l’UNSS.

Présent-e-s à dans toutes les instances UNSS où ils-elles sont à chaque fois force de propositions, les représentants des AS (seuls membres élus de l’UNSS), n’ont de cesse de porter des revendications en lien avec les nombreuses remontées de terrain qui leur sont faites. Malheureusement, leurs demandes sont de moins en moins écoutées.

Nous dénonçons vivement la décision du représentant du ministère de l’Education Nationale prise lors de cette AG de refuser le vote à bulletin secret sollicité par le SNEP-FSU, demande à laquelle se sont associé-e-s les élu-e-s des AS pour le vote du budget 2018 (procédure pourtant reconnue dans les diverses instances démocratiques et prévue dans les statuts de l’UNSS).

Le représentant du ministère craignait-il que les membres de l’AG puissent voter contre un budget prévisionnel qui propose une augmentation de 10% du contrat licence, eu égard aux conséquences que cela va entrainer sur les AS et les licencié-e-s ?

Face à ce déni de démocratie, les élu-e-s des AS ont refusé de prendre part au vote qu’ils considèrent biaisé par une pression institutionnelle qui interroge. Ainsi, le budget 2018 a été adopté par 33 voix pour, 5 voix contre, 1 abstention et donc 15 refus de vote (élus des AS).

À quand le retour du respect démocratique à l’UNSS ?

%d blogueurs aiment cette page :