CAPA hors classe prof EPS 2018

Ce vendredi, les 6 représentants du SNEP-FSU n’arrivaient pas les mains dans les « poches » mais, forts de notre expérience et de notre étude très précise des documents de promotion, avec de nombreuses propositions d’améliorations.

Le secrétaire général, après écoute attentive de notre déclaration préalable, a su quelque peu nous rassurer sur plusieurs problématiques qui sont posées par le barème de cette nouvelle hors classe (dans le cadre du PPCR que le SNEP FSU a approuvé tout en sachant que les limites devront être combattues sans relâche).

Ainsi:

  • Le rectorat de Toulouse demande au Ministère que les avis ne soit pas pérenne
  • Le rectorat de Toulouse ne trouve pas anormal que l’ancienneté de service soit reprise au lieu de l’ancienneté de corps
  • Le rectorat de Toulouse reconnaît que dans la période transitoire les notes d’inspections ne peuvent être un critère de « départage » tant les retards pour certaines et certains collègues sont importants (25 ans !!!)

Nos propositions, elles, ont été débattues et le résultat final des promotions est plutôt flatteur pour le SNEP -FSU.

En effet, nous obtenons la promotion à la Hors classe de 3 collègues supplémentaires au 11ème échelon. Ainsi, il reste « seulement » 8 collègues aux 11ème échelon non promus. Ce n’est pas satisfaisant, mais le jour où nous obtiendrons un avancement dans la carrière pour toutes et tous au meilleur rythme, nous sabrerons le champagne !

Que les collègues plus jeunes se rassurent. D’ici 2 ans, tous les collègues au 11ème échelon seront promu-e-s et de plus en plus de collègues au 10ème pourront accéder à ce nouveau grade.


Les mandats du SNEP

Il est important de rappeler ici quelques uns de nos mandats pour bien comprendre la philosophie qui anime les commissaires paritaires du SNEP-FSU lors des CAPA :

  • La création d’un 12ème puis d’un 13ème échelon, d’autant plus nécessaire que nos carrières s’allongent, et qu’elles n’ont peut-être pas fini de s’éterniser (attention à la prochaine réforme des retraites).
  • La revalorisation par le point d’indice et par l’augmentation des indices de fin de carrière.
  • L’avancement pour toutes et tous au meilleur rythme comme pour les chefs d’établissement ou les IPR (c’est-à-dire au grand choix). Ce qui est possible pour eux doit être possible pour les enseignants. Avancer tous au meilleur rythme ne pénalise personne !

Déclaration-Hors-Classe-2018
%d blogueurs aiment cette page :